Perspectives de développement des services KPO en Pologne

Perspectives de développement des services KPO en Pologne. Nous parlons à Anna Borowicz, Sales Manager, qui nous explique le phénomène d’externalisation des compétences.

Cyclad : Le marché d’externalisation des services métier en Pologne dans le secteur IT, comment le décrire ?

AB : Au cours de quelques dernières années la Pologne a systématiquement développé sa marque pour devenir une destination attrayante pour le business moderne. Aujourd’hui, en Pologne, il y a près de 1000 centres de services d’externalisation IT. Ils desservent notamment des entreprises étrangères qui ont décidé de confier certains processus opérationnels à des sociétés externes. Il s’agit notamment de la gestion des postes de travail et de l’hébergement d’applications. Il y a même des entreprises qui ont transféré la totalité des tâches IT pour pouvoir se concentrer pleinement sur leur cœur de métier. Nos clients apprécient notamment les villes qui sont des centres universitaires parce que cela garantit l’accès aux spécialistes hautement qualifiés. Cracovie, Varsovie, Wrocław, la Tri-cité, l’agglomération de la Silésie sont des leaders en termes d’attractivité pour les investisseurs. Mais d’autres villes sont déjà sur leurs talons : Poznań, Łódź, Rzeszów, Szczecin, et Bydgoszcz sont choisies de plus en plus depuis quelques années, les investisseurs souhaitent y lancer leur activité.
Le marché polonais d’externalisation de IT a une très forte capacité d’absorption, c’est-à-dire que les investisseurs étrangers utilisent volontairement les compétences des spécialistes polonais. Mais la pénurie de spécialistes est un fait réel, non sans importance pour l’avenir du marché. Selon différentes évaluations, en Pologne, il manque actuellement environ 50 mille spécialistes.

Cyclad : Le marché d’externalisation des processus d’affaires est en croissance permanente en Pologne. Pourquoi ? En quoi les sociétés polonaises sont-elles meilleures par rapport à la concurrence étrangère ?

AB : C’est vrai. Tous les rapports sectoriels portant sur les destinations préférées des investisseurs étrangers qui ont besoin de spécialistes IT indiquent la Pologne. Quels sont les atouts du marché polonais qui le rendent tellement convoité ? Les ressources humaines viennent en premier lieu. Mais aussi les qualifications élevées des ingénieurs IT, leur sens d’innovation, assiduité, connaissances de langues étrangères… La situation géographique du pays n’est pas négligeable : la Pologne est bien communiquée avec les plus grandes villes, pas seulement européennes.
Il en va de même pour Cyclad. Un nombre important de clients de l’Europe Occidentale et des États-Unis portent un grand intérêt pour nos services. La compétitivité en termes de prix n’est pas pourtant le seul aspect pris en compte par nos partenaires étrangers. Ils apprécient de plus en plus les connaissances et les capacités des spécialistes polonais dans le domaine IT.

Cyclad : Quelle est la différence entre l’externalisation des compétences (KPO) et l’externalisation – plus rependue – des processus métier (BPO) ?

AB : Le BPO ce sont des centres de services partagés qui réalisent des processus métiers pour le client. Le principe est simple : le même processus est réalisé par des entités externes pour un prix moins élevé et de façon plus efficace. L’externalisation peut couvrir pratiquement chaque domaine : services financiers (comptabilité de la paie et du personnel), traitement des transactions, nettoyage, gestion de la correspondance, marketing, service postal, Call Contact Center, services RH (leasing salarial et recrutement). En ce qui concerne l’externalisation des compétences, les principes sont apparemment les mêmes, sauf qu’elle est utilisée surtout dans les projets nécessitant des connaissances basées sur de l’expertise, souvent très ponctuelle, et sur les nouvelles technologies.
Dans le cas de Cyclad, les services KPO sont réalisés par les spécialistes IT les plus expérimentés sur le marché. Cyclad embauche ces personnes pour réaliser des services exclusivement au bénéfice du Client. Elles travaillent souvent dans les locaux du Client mais à la demande de ce dernier Cyclad peut assurer le service de bout en bout et organiser les infrastructures nécessaires pour la réalisation des projets. Nos Clients décident d’externaliser des processus complexes et nécessitant l’expertise parce que, s’ils devaient acquérir eux-mêmes les connaissances nécessaires pour réaliser une mission ou une étude, la charge du travail, la charge financière ou temporelle serait trop grande et s’écarterait considérablement de leur cœur de métier. En externalisant les compétences ils peuvent concentrer leurs forces sur les objectifs majeurs et réaliser leurs services de base au plus haut niveau. Un autre avantage : l’externalisation des compétences donne l’accès aux connaissances et aux expériences des leaders. Un spécialiste qui est un vrai expert dans un domaine et qui est délégué pour travailler dans une entreprise, met à profit de cette dernière toutes les connaissances qu’il a acquises en travaillant pour d’autres clients.
L’emploi des experts externes qui travaillent pour une société comme la nôtre, réduit les coûts, permet de réagir plus rapidement et de façon plus efficace aux besoins du monde d’affaires. C’est aussi la possibilité de maintenir les effectifs au niveau optimal sans s’exposer au risque lié à la recherche et à l’emploi de spécialistes. Le Client se sent plus en sécurité et est plus flexible pour prendre des décisions stratégiques.

Cyclad : Quelles sont les compétences les plus recherchées chez les consultants IT ?

AB : Les employeurs cherchent surtout les développeurs de logiciels, notamment ceux qui utilisent.net, front-end, PhP, Java, Javascript et SQL. A part cela, il y a toujours une forte demande en spécialistes de la sécurité, du Big Data, de l’administration IT, des réseaux, et en consultants Help Desk qui parlent des langues étrangères. Puisque la plupart des projets sont réalisés dans le milieu international, les employeurs préfèrent les personnes qui maîtrisent bien l’anglais. Les soft skills sont tout aussi importants. Dans le processus de recrutement, nos recruteurs attachent une grande importance aux compétences relationnelles : communication, sens de travail en équipe, créativité, gestion du temps, dynamique d’action. Les employeurs attendent des employés non seulement une expertise mais aussi l’énergie et l’engagement.

Cyclad : Quelles sont les perspectives de développement de l’externalisation des compétences dans le secteur IT en Pologne ?

AB : Les progrès technologiques inédits jusqu’à présent imposent de rechercher des modèles efficaces pour gérer les projets IT. Le KPO répond sûrement à ce critère. Les avantages de cette solution sont évidentes : l’accès immédiat aux cadres spécialisés, la réduction des coûts, la possibilité d’appliquer des solutions flexibles, accessibles grâce aux nouvelles technologies. Toutes les études sectorielles montrent que les services KPO se portent bien et que leur part du marché va augmenter dans un proche avenir.